Spread the world

Plat en majolique d'Urbino « Orphée et les Bacchantes » Ecole de Xanto - vers 1540

12 000,00 €

URBINO – Plat à décor polychrome « a istoriato » « Orphée et les Bacchantes » Au revers, armoiries de la famille LANCIARINI De Rome. Ecole de Xanto - vers 1540 - Réf: Collection du musée du Louvre. Ill. In: J.Giocomotti, CMMN, p.276 et suivante n°879 Musée des beaux arts de Lyon – Un plat figurant neptune changé en taureau N° l666 Vente de la collection Chavaillon – Chatellerault Nov. 2002 n°67 p.43 British Museum réf: 1878,1230.443

plus de détails

plus de détails

 

Plus d'informations

URBINO – Plat à décor polychrome « a istoriato » « Orphée et les Bacchantes »

Au revers, armoiries de la famille LANCIARINI De Rome.

Ecole de Xanto - vers 1540

Restauration sur l'aile (détails et photos sur demande)

Diamètre: 27cm

Cette scène fait allusion à « La mise à mort d’Orphée par les Bacchantes. » Le récit le plus connu et sa mise à mort

d’Orphée par les femmes de Thraces pour des raisons diverses selon les auteurs. Lorsque Dionysos envahit la Thrace,

Orphée négligea de l'honorer mais enseigna d'autres mystères sacrés connus sous le nom d'orphisme et flétrit les

sacrifices humains auprès des hommes de Thrace qui l'écoutaient respectueusement. Vexé, Dionysos le livra aux

 Ménades, en Macédoine. Elles attendirent que leurs maris aient pénétré dans le temple d'Apollon dont Orphée était

le desservant, se saisirent des armes déposées à l'extérieur, firent irruption dans le temple, tuèrent leurs maris et

mirent en pièces Orphée. Elles jetèrent sa tête dans le fleuve Hébre mais elle flottait, continuant à chanter "Eurydice,

Eurydice" puis arrivée à la mer les courants l'emportèrent vers Lesbos où furent fondés un sanctuaire et un oracle.

La lyre d'Orphée avait également été portée par les eaux jusqu'à Lesbos et déposée dans le temple d'Apollon.

C'était un sacrilège que de la toucher.

Famille patricienne romaine des LANCIERINI

Plusieurs pièces connues de ce service ont pu être réalisées pour Leone Lancierini qui mourut en 1555.

CF: Collection du musée du Louvre. Ill. In: J.Giocomotti, CMMN, p.276 et suivante n°879

Musée des beaux arts de Lyon – Un plat figurant neptune changé en taureau N° l666

Vente de la collection Chavaillon – Chatellerault Nov. 2002 n°67 p.43

British Museum réf: 1878,1230.443

commentaires

Donnez votre avis

Plat en majolique d'Urbino « Orphée et les Bacchantes » Ecole de Xanto - vers 1540

Plat en majolique d'Urbino « Orphée et les Bacchantes » Ecole de Xanto - vers 1540

URBINO – Plat à décor polychrome « a istoriato » « Orphée et les Bacchantes » Au revers, armoiries de la famille LANCIARINI De Rome. Ecole de Xanto - vers 1540 - Réf: Collection du musée du Louvre. Ill. In: J.Giocomotti, CMMN, p.276 et suivante n°879 Musée des beaux arts de Lyon – Un plat figurant neptune changé en taureau N° l666 Vente de la collection Chavaillon – Chatellerault Nov. 2002 n°67 p.43 British Museum réf: 1878,1230.443