Spread the world

Castelli - Paire de plaques ovales figurant les allégories du mariage et de la servitude - XVIIIe siècle

5 500,00 €

Rare paire de plaques ovales en faïence polychrome de Castelli titrées dans un phylactère: « SERVITU » et « MATRIMONIO » représentant l’allégorie du mariage pour l’une et de la servitude pour l’autre sous les traits d’une femme chacune supportant un joug sur leurs épaules, la servitude avec à ses pieds, une cigogne ou un héron tenant un serpent dans le bec, le mariage avec une entrave aux jambes et un serpent à ses pieds, sur fond de paysage boisé - XVIIIe siècle - D'après deux gravures de Cesari Giuseppe dit le chevalier d'Arpin vers 1625. (voir la reproduction de ces deux gravures)- Encadrements en bois noirci et dorés. 

plus de détails

plus de détails

 

Plus d'informations

Rare paire de plaques ovales en faïence polychrome de Castelli titrées dans un phylactère: « SERVITU » et « MATRIMONIO »

représentant l’allégorie du mariage pour l’une et de la servitude pour l’autre sous les traits d’une femme chacune supportant un

joug sur leurs épaules, la servitude avec à ses pieds, une cigogne ou un héron tenant un serpent dans le bec, le mariage avec

une entrave aux jambes et un serpent à ses pieds, sur fond de paysage boisé. D'après deux gravures de Cesari Giuseppe dit

le chevalier d'Arpin vers 1625. (voir la reproduction de ces deux gravures)

XVIIIe siècle

Dans des encadrements en bois noirci et dorés.

Haut avec le cadre: 24 et 24,5cm - Sans le cadre: 19 et 19,8cm Larg avec le cadre: 17,5 et 17,7cm

Sans le cadre: 13,3 et 13,5cm

Excellent état.

Renseignements et photos complémentaires sur simple demande.

commentaires

Donnez votre avis

Castelli - Paire de plaques ovales figurant les allégories du mariage et de la servitude - XVIIIe siècle

Castelli - Paire de plaques ovales figurant les allégories du mariage et de la servitude - XVIIIe siècle

Rare paire de plaques ovales en faïence polychrome de Castelli titrées dans un phylactère: « SERVITU » et « MATRIMONIO » représentant l’allégorie du mariage pour l’une et de la servitude pour l’autre sous les traits d’une femme chacune supportant un joug sur leurs épaules, la servitude avec à ses pieds, une cigogne ou un héron tenant un serpent dans le bec, le mariage avec une entrave aux jambes et un serpent à ses pieds, sur fond de paysage boisé - XVIIIe siècle - D'après deux gravures de Cesari Giuseppe dit le chevalier d'Arpin vers 1625. (voir la reproduction de ces deux gravures)- Encadrements en bois noirci et dorés.